À quoi sert le marketing olfactif ?

Vous êtes sur le site officiel d’Aromaestro Canada

Désirez-vous changer de zone?






Nous utilisons des Cookies pour améliorer votre expérience de navigation

À quoi sert le marketing olfactif ?

Marketing olfactif


Le marketing olfactif vise à stimuler l’odorat des consommateurs pour influencer positivement leur comportement. En présence d’une senteur agréable, les consommateurs sont enclins à prolonger leur temps de courses de 16% et augmenter leurs dépenses de 10% à 20%. Le marketing olfactif peut s’appliquer à tous les secteurs, voici quelques exemples :  

- Épiceries

Une étude réalisée par Spangenberg, Crowley & Henderson illustre que, grâce à un parfum d’ambiance, le design d’une épicerie a été jugé 21 % plus attrayant, 17 % plus stimulant et 30 % plus coloré qu’en l’absence de senteur. Dans les mêmes conditions, la gamme des produits présentés a paru plus adéquate (+22 %), plus récente (+15 %), de meilleure qualité (+14 %) et de prix moins élevé (-5 %). 

- Restaurants et boulangeries

Boulangers et restaurateurs savent depuis longtemps profiter des odeurs liées à leur activité. En orientant leur four sur la rue, ils parviennent à dépasser les limites d’un espace commercial souvent réduit. Selon une étude Guegen & Petr, l’introduction d’une senteur de citron dans une pizzéria a permis d’accroitre l’addition moyenne de 17,5 à 21,1 €, avec de plus nombreuses commandes de dessert. 

- Mode

L’étude Hirsh & Gray montre que les consommateurs ont été plus enclins à acheter des chaussures de sport de la marque Nike et à les payer plus cher (en moyenne 10,33$ par paire) lorsqu’ils essayaient les chaussures dans une pièce avec un parfum de fleurs. 

- Grands magasins

Aux Galeries Lafayette, on utilise régulièrement une odeur servant de « rampe olfactive » pour guider les clients à travers les étages du magasin. Les odeurs varient aussi en fonction des saisons : senteurs de sapin à Noël, de lavande à la saison du blanc, de monoï en été,... 

- Voyagistes

Les voyagistes diffusent généralement des fragrances épicées, sucrées ou de sable chaud pour inciter les clients à l’évasion. De même, les courriers promotionnels du Club Med sentent bon le monoï et le coco.

- Décoration

Pour les magasins de décoration, l’odeur est un formidable moyen d’évoquer leur marque et leur identité. Par exemple, dans les magasins « Nature et découverte », une odeur de cèdre est diffusée en permanence et les consommateurs lui ont maintenant associé la marque.  

Et tant d’autres !...